• institut moderne du liban
  • Collège Père Michel Khalifé
  • La Politique d’Evaluation dans le cadre du l’IB



La politique d’évaluation décrit les principales précisions ou ajouts comparativement à la philosophie du programme français en matière d'évaluation. Afin d’assurer la validité et la fidélité des évaluations et de la communication du rendement et pour favoriser l’amélioration de l’apprentissage de tous les élèves, les éducateurs utilisent différentes stratégies –telles que :


- Des pratiques pertinentes et équitables pour tous les élèves ;

- la différentiation et les besoins de tous les élèves

- La planification en fonction des objectifs spécifiques des matières ainsi des compétences transversales et des niveaux d’apprentissage

- L’encouragement de l’apprenant à l’utilisation de la langue française pour s’approprier la culture francophone et la consolider avec son identité ;

- La communication claire avec les tuteurs légaux de l’apprenant quant à l’utilisation de tout moyen d’accompagnement approprié pour promouvoir la réussite de l’apprenant

- La communication avec l’apprenant des rétroactions descriptives continues, claires, spécifiques, signifiantes et ponctuelles afin de l’aider à s’améliorer ;

- L’aide à l’apprenant pour l’amener à développent la capacité de l’élève de l’autoévaluation ;


- La cohérence entre la philosophie de l’IB en matière d’évaluation critériée et le projet éducatif de l’établissement axé sur la différenciation pédagogique ;

- La promotion de l’épanouissement personnel et académique. Et Ceci comme but de recueillir des informations sur le niveau atteint par l’élève par rapport aux objectifs d’apprentissage et lui permettre de réajuster son travail en permettant aux enseignants d’opérer les régulations nécessaires au redressement de leurs pratiques en classe et prendre un recul par rapport a leurs stratégies d’enseignement et en répondant à un besoin social, notamment, donné aux parents des informations sur le niveau atteint par leurs enfants.



  • L’Intégrité dans le scolaire à l’IML


L’intégrité intellectuelle est une valeur morale vitale dans tout processus de formation.

Sur ce , une politique d’intégrité a été concue en milieu scolaire indiquant la ligne de conduite à suivre au sein de l’établissement.

Les obligations de la vie quotidienne dans l’établissement scolaire, comme dans toute communauté organisée, supposent le respect des règles de fonctionnement mises en place pour assurer une vie collective harmonieuse.

Les éducateurs de l’Institut Moderne du Liban, conformément aux valeurs partagées dans le règlement intérieur de l’établissement, sont en accord avec ses définitions et les utiliseront pour clarifier les attentes auprès des élèves.

Le personnel enseignant s’appuiera alors sur les normes internationales de la mise en application de l’intégrité culturelle et intellectuelle pour apprendre aux apprenants la méthodologie de la recherche, certes, mais aussi les valeurs de l’éthique et de l’anthenticité humaines.




  • Aperçu Politique d’Inclusion


    L’inclusion est un processus continu qui vise à élargir l’accès à l’éducation et à accroître l’engagement de  tous élèves, en identifiant et en supprimant les obstacles à l’apprentissage. Ça implique un changement et facilitée dans une culture axée sur la collaboration, le respect mutuel, le soutien et la résolution de  problèmes. Notre établissement scolaire  après avoir réalisé la dimension pédagogique et opérationnelle de l’inclusion décide de donner forme en début d’année à cette stratégie.
    Il est de la responsabilité de l’équipe de direction pédagogique et du conseil d’administration, en consultation avec les professionnels de l’éducation, les professionnels de soutien à l’apprentissage, les  parents et les élèves, ainsi que toute autre partie concerné e, de mettre en place des processus visant à  supprimer les obstacles à l’apprentissage. Par ailleurs, tous les enseignants doivent s’assurer que chaque élève bénéficie d’un enseignement et d’un apprentissage adaptés à ses besoins individuels.
    L’inclusion ne se résume pas aux difficultés d’apprentissage. Elle porte sur l’ensemble des obstacles à l’apprentissage, que l’IB compte au nombre de cinq:
    l’organisation et les ressources de l’établissement scolaire.
    Les cultures et les politiques.
    les approches de l’enseignement et de l’apprentissage
    Les bâtiments et les obstacles physiques.
    les relations entre les membres de la communauté.

  • Les stratégies d’inclusion consistent à:

    1-Créer des environnements d’apprentissage qui célèbrent et embrassent la diversité de tous les apprenants.

    2-Utiliser une technologie accessible à tous les apprenants.

    Développer des activités d’apprentissage collaboratives qui incluent des initiatives avec des objectifs communs et font participer tous les membres de la communauté scolaire.

    3- Promouvoir des approches de l’enseignement et de l’apprentissage qui développent des compétences aectives  et encouragent les élèves à considérer l’apprentissage comme une activité proactive qu’ils réalisent pour eux-mêmes.

    4- Créer des évaluations accessibles du point de vue de la conception, du contenu et du support.

    5- Enseigner en tenant en compte des diérences des élèves, notamment au moyen de la diérenciation donnant à tous les élèves les mêmes possibilités d’apprendre.
    L’Institut Moderne du Liban fera   toujours la diérence entre
    Répondre à un besoin dans le parcours scolaire sous le signe d’un enseignement adapté au niveau de l’assimilation de l’apprenant  avec  des situations d’apprentissage bien ciblées, dans un groupe à eectif réduit,

    Et
    Accompagner un apprenant dans une remédiation ponctuelle vers un meilleur aboutissement scolaire.
    L’établissement assure le droit à l’information et à la formation de son personnel pour encadrer dans les meilleures conditions son eectif eudiantin.
    Il s’agit évidemment de formation psy-socio-pédagogique, qui aide l’enseignant à opérer dans une vision d’ouverture et de compréhension.
     
    A-Epaisseur social
    - Au niveau de la mission de l’Etablissement.
    - Au niveau de la scolarisation.
    - Au niveau de l’accompagnement personnalisé.

    B- Deux dispositifs supplémentaires sont aussi installés

    - L’étude surveillée et assistée.
    - La remédiation, l’aide individualisée

     


  • Aperçu politique Linguistique


Les priorités de l’Institut Moderne du Liban ont été (et le sont toujours) de former des élèves acteurs, citoyens responsables, épanouis et solides face aux exigences d’une société en continuelle évolution.
Ces prédispositions les préparent à des carrières professionnelles ambitieuses et brillantes et les dotent  d’outils renforcés pour être des apprenants, et plus tard des universitaires réfléchis, ouverts à toutes les éventualités et à tous les nouveaux horizons. C’est au cœur de cette même philosophie que se joignent et se rencontrent les mêmes finalités fixées des  deux parties L’organisation de l’IB et l’Institut Moderne du Liban.
L’IML est un établissement libanais francophone, homologué au Ministère de l’Education Nationale  Français.
L’IML dispense, en supplément de la langue natale (l’arabe) plusieurs autres acquisitions linguistiques, pour  mettre l’accent sur l’importance de munir l’apprenant des outils linguistiques et leur utilité pour une  intégration facile dans le monde entier.
Le français - langue de scolarisation
L’arabe  -  langue de scolarisation
Et
L’anglais en acquisition de langue
Dans une vision ouverte à la diversité mondiale où la communication est à promouvoir et à encourager dans  toutes circonstances, l’apprenant à l’Institut Moderne du Liban  peut facilement passer d’un langage à un autre et choisir le mode de langage adapté à la situation, en utilisant les langues naturelles et les langages scientifiques.  
Etant un établissement scolaire adhérant à la philosophie de l’IB  et homologué au Ministère de l’Education
Nationale Français, l’IML dispense la langue française au même niveau que la langue maternelle.  Le français est dispensé dans la majeure partie des matières.
Cette langue est parlée dans les différents lieux scolaires, all ant de la classe à la cour de récréation tout en passant par le CCC, les laboratoires et la salle d’informatique. Ce qui la caractérise comme étant la langue de scolarisation.
Le Français, comme langue d’instruction, est donc enseigné dans le cadre du groupe de matière “Langue et  littérature” pour atteindre les objectifs de notre curriculum.
L’Arabe
Langue maternelle de la majorité des élèves.
Cette langue est enseignée dans le cadre du groupe de matière “Langue et littérature”. L'apprentissage de  l ’arabe commence dès la maternelle et continue jusqu’aux classes terminales. Les élèves de l’IML doivent réussir aux examens imposés, afin de satisfaire les exigences du Ministère de l’Education Libanais. Les élèves du PEI sont classifiés d'après un profil linguistique établi par les professeurs d’anglais et sont répartis selon le niveau auquel ils appartiennent.
En 2012, l’IML a signé un accord avec “Cambridge International Examinations” et est devenu  une “Cambridge School”. L’effort des élèves permet d’atteindre les objectifs de la phase V du PEI